VALPROATE DE SODIUM: un danger pour l'enfant à venir, à l'avenir, un danger à prévenir !

©EnfantsDepakine-Suisse.ch

       Notre but :

  • Aider les familles et enfant(s) à mieux connaître ce syndrome.
  • Faire connaître les droits de leur(s) enfant(s), touché(s) par le syndrome, d'avoir un diagnostic qui englobe ces multiples symptômes liés à la prise de Depakine ou autres dérivés (valproate de sodium, divalproate de sodium et valpromide) pendant la grossesse. La mère n'ayant pas été informée correctement des risques qu'encourait leur futur enfant, mis à part le risque de spina-bifida et de fente labiale.
  • Vous soutenir et vous guider dans vos démarches. 
  • Vous apporter de l'empathie, de la reconnaissance et de faire en sorte que vous ne vous sentiez plus "un cas isolé"                                                                                                                         
  • Agir au niveau de la prévention:
  1.  Informer les femmes en âge de procréer, de tous les effets  secondaires liés directement à la prise de depakine ou autres  médicaments contenants de l'acide valproïque. 
  2.  Informer les médecins(médecins de famillie, géneralistes,  pédiatres, neurologues, gynécologues, centres de préventions  santé, centres médicaux, pharmaciens, etc.) des dangers du  valproate, acide valproïque, sur le foetus et sur le fait que son  absorption entraîne une altération des gènes.

 

 

  "Pour ma part, je ressens le besoin de continuer à partager sur mon combat avec mes enfants, dans la page nommée: "Mon blog". J'ai un grand besoin d'écrire sur ma Vie... Elle n'est et n'a pas toujours été belle, mais elle tend à le devenir chaque jour: je m'y applique et mets tout en oeuvre pour qu'elle le soit pour mes enfants et pour moi."

Affectueusement                                  

                                                                        Régine

 

Mis à jour le 04 février 2017 

 

 

 

                 

* LE DROIT DU PATIENT *

Nous sommes citoyens du pays des droits de l'homme ! 

-On n'a pas respecté les droits de notre Maman !
-On n'a pas respecté les droits de mes Enfants !

 

Ps: Serment d'Hippocrate

 

 

Merci d'avoir pris le temps de me lire.

Régine Fivaz-Favez Présidente